Quand commencer sa rééducation du périnée ?

Quand commencer sa rééducation du périnée ?

A l’occasion de certaines étapes de la vie de la femme, la rééducation du périnée s’impose comme un passage à ne surtout pas négliger. Celui-ci est mis à rude épreuve pas les changements hormonaux, mais surtout par les pressions que les muscles de cette zone doivent supporter. C’est encore plus vrai lors de la grossesse et après l’accouchement. La rééducation périnéale est alors une étape indispensable pour éviter bien des désagréments. Quand commencer ? Avec quelle méthode ? On vous en dit plus.

Lors de la grossesse, le poids du bébé et la pression exercée sur le périnée sollicite grandement les muscles de cette zone. Ces tissus vont être d’autant plus mis à mal lors de l’accouchement, surtout si celui-ci a lieu de manière classique (par voie basse) et d’autant plus s’il est compliqué. C’est pour ces raisons qu’une consultation et un examen du périnée sont toujours réalisés, environ 2 mois après l’accouchement, afin de définir la rééducation à mettre en place. En plus de la tonicité du périnée, il sera vérifié que les organes ont bien retrouvé leur place et que l’épisiotomie a cicatrisé.

Un passage à ne pas négliger

C’est après cette consultation que la rééducation du périnée va débuter, avec des séances réalisées auprès d’un kinésithérapeute ou d’une sage-femme, mais aussi avec des exercices à faire de manière individuelle, afin de maximiser l’efficacité et la vitesse de rééducation. Le but est ainsi d’éviter les problèmes d’incontinence en tous genre et la perte de sensation lors des rapports sexuels. Attention : même si l’on peut avoir l’impression que tout va bien, de mauvaises surprises peuvent se produire au moment de la reprise du sport.

Il ne faut donc pas négliger cette étape. A travers des exercices de contraction manuelle ou avec divers équipements adaptés (électrostimulation, sonde de stimulation, teslathérapie, …), l’objectif sera de redonner du tonus à l’ensemble de la zone pelvienne et périnéale.

Commencer avant de voir un professionnel de santé ? A éviter !

Il est d’ailleurs recommandé d’éviter de commencer la rééducation avant ce bilan, même s’il n’est pas interdit de réaliser de légères contractions périnéales assez rapidement après l’accouchement, pour se préparer à une rééducation plus complète par la suite. C’est pour cela que la sécurité sociale rembourse 10 séances de kiné pour la rééducation périnéale, puis autant pour les abdos.

Il est par ailleurs très important de procéder dans cet ordre. Cette rééducation a deux objectifs pour les jeunes mamans : à la fois de régler les problématiques déjà existantes, mais également de prévenir d’éventuelles complications à l’avenir. Elle doit être supervisée par un professionnel, il est donc fortement déconseillé de se lancer soi-même dans des exercices sans avoir réalisé cette visite d’évaluation auparavant.

Retour

Conseil et expertise

de professionnels

Livraison offerte

dès 200€ d'achats

SAV interne

à votre écoute du lundi au vendredi 9h à 18h00

Paiement sécurisé

avec systempay et le 3D Secure

MOYENS DE PAIEMENT

Visa, Mastercard, chèque et plus