Quelle rééducation après une opération de la hanche ?

Quelle rééducation après une opération de la hanche ?

Généralement, une opération de la hanche consiste soit en la pose d’une prothèse (partielle ou totale, le plus souvent pour les personnes âgées), soit en une ostéosynthèse via la pose de plaque/vis en vue de consolider l’os (préférée pour les patients jeunes).

À la suite de l’opération, l’utilisation d’un dispositif de cryo-thermo tel que Game Ready, qui dispose d’enveloppes anatomiques spécifiques aux hanches, ce qui le rend idéal en phase post-opératoire. Comme l’ensemble des enveloppes Game Ready, elle permet de bénéficier de guérison du pouvoir thérapeutique du froid et de la compression afin réduire le gonflement tout en gérant la douleur. Ce système permet ainsi une guérison accélérée et naturelle, en stimulant les flux apportant du sang riche en oxygène aux tissus lésés et donc un retour à domicile plus rapide.

Des exercices progressifs afin de retrouver ses moyens physiques

Après une chirurgie de la hanche, consécutive par exemple à une fracture, il est recommandé de démarrer la rééducation dès que possible. Si le premier objectif peut être d’éviter la perte musculaire du côté non-opéré, le but principal sera de retrouver une capacité de marche normale en mobilisant progressivement la jambe du côté de la hanche opérée. La vitesse de la rééducation dépend quant à elle du type d’opération pratiquée (plus rapide pour une prothèse que pour une ostéosynthèse), comme c’est le cas au niveau de la récupération fonctionnelle. Le plus souvent, le patient commencera par se mettre en appui complet, et les exercices de marche, pour lesquelles on pourra utiliser des échelles de rythme, viendront dans un second temps. Ensuite, le patient pourra démarrer les exercices de montées d’escaliers.

Adapter ses activités du quotidien

Lors de la rééducation, nous recommandons d’utiliser le dispositif de compression active GMOVE-SUIT, en mode 2G (pression de 80-90 mmHg) afin de potentialiser la rééducation (anti-douleur). Elle peut aussi bien être utilisée en auto-rééducation que chez le kiné, afin d’accélérer la remise en route. En mode 4G, le renforcement pourra se faire de façon plus précoce puisqu’il optimise le renforcement à faible charge.

Par ailleurs, les séances de rééducation vont aussi consister à enseigner au patient des exercices qui pourra réaliser chez afin de se renforcer sans réaliser de mouvements qui pourraient être contre-productifs ou mauvais. De nombreux conseils seront prodigués au patient afin d’adapter sa position au quotidien, notamment lorsqu’il s’assoit. Le but est de lui permettre d’évoluer rapidement dans son quotidien sans mettre en péril la qualité de sa récupération et de sa rééducation.

Retour

Conseil et expertise

de professionnels

Livraison offerte

dès 200€ d'achats

SAV interne

à votre écoute du lundi au vendredi 9h à 18h00

Paiement sécurisé

avec systempay et le 3D Secure

MOYENS DE PAIEMENT

Visa, Mastercard et plus