Travail du fascia : notre sélection du moment

Travail du fascia : notre sélection du moment

Depuis quelques années, de plus en plus de thérapeutes s’intéressent et cherchent à mieux comprendre le fascia et la manière de travailler dessus lors des séances de kinésithérapie. Initialement, le fascia désigne la membrane conjonctive fibreuse constituée par la réunion des fascias de revêtement des muscles superficiels d’un même segment du corps et qui sépare les plans tégumentaires des plans profonds. Cependant, la définition de fascia tend à évoluer en incluant tous les tissus mous à base de collagène (tendons, ligaments, bourses séreuses ainsi que les tissus de soutien des muscles (endomysium, perimysium et épimysium). Les fascias constituent donc un réseau interconnecté similaire à une toile d’araignée (notion de tenségrité).

Plusieurs outils simples permettent d'accompagner le travail manuel sur cette structure complexe. Nous en avons sélectionné trois.

Les crochets

Le crochetage est une technique spécifique de mobilisation assistée des tissus mous, qui a pour fonction de restaurer les plans de glissement myo-fasciaux en libérant les adhérences tissulaires. Par son action également globale sur le système myo-neuro-hormono-vasculaire, elle permet le retour à une homéostasie tissulaire. Les différentes courbures des crochets permettent de s'adapter au mieux à l'ensemble des zones anatomiques traitées. Elle permettra notamment d’évacuer les tensions musculaires causées par le stress, d’améliorer la souplesse des tissus et d’éliminer certaines gênes ou douleurs chroniques. 

Les ventouses

Originaire de la médecine traditionnelle chinoise, la pose de ventouses (aussi appelée cupping) permet de libérer les points de tension ou de restriction tissulaire du corps.  Les ventouses peuvent s’utiliser de façon différente : fixe, en massage défibrosant ou en combinaison d'une mobilisation active.  Cette méthode va stimuler les mécanorécepteurs contenus dans le fascia et ainsi réguler les tensions mais également la micro-circulation afin de décongestionner localement la zone. Les ventouses peuvent être utilisées sur les pathologies inflammatoires, congestives et toutes les pathologies associées à de la fibrose tissulaire comme certaines lombalgies chroniques, les dorsalgies, les cervicalgies, ... ainsi que dans les pathologies sportives telles que les séquelles de lésions myo-aponévrotiques ou d’entorses.

Le scraping

Dérivé du Gua Sha chinois et outil complémentaire à ceux cités précédemment, le « scraping tool » permet un traitement tissulaire superficiel et profond sous de nombreuses formes. Son utilisation va favoriser le remodelage du tissu conjonctif grâce à la friction générée sur la peau et les tissus sous-jacents. Les effets du scraping sont donc un effet antalgique, une amélioration de la trophicité et une augmentation de l’amplitude du mouvement. Véritable « plus » à la technique de mobilisation assistée des tissus mous, cet outil de forme sinusoïdale permet un travail manuel varié : scrapping mais aussi massage profond, décordage, techniques aunisiennes ou réflexes. Elle permet de soulager aussi bien les personnes souffrant de pathologies musculaires, ligamentaires ou tendineuses, que des patients souffrant d’inflammations et de douleurs chroniques, tout en économisant les mains du thérapeute !

Vous pouvez bien évidemment retrouver ces instruments de manière individuelle sur notre boutique en ligne swims.store, mais également à travers nos packs fascia et fascia+ !

Retour
Posts associés

Conseil et expertise

de professionnels

Livraison offerte

dès 200€ d'achats

SAV interne

à votre écoute du lundi au vendredi 9h à 18h00

Paiement sécurisé

avec systempay et le 3D Secure

MOYENS DE PAIEMENT

Visa, Mastercard et plus